Ces femmes qui font le vin

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, nous nous sommes intéressés à celles qui font rayonner le monde du vin. Si le vin a souvent semblé, à tort, l’apanage des hommes, les femmes y brillent de plus en plus. Voici notre focus sur quatre dames qui font le vin !

Pascaline Le Pelletier

Pascaline Le Pelletier, une des femmes qui fait le vin

C’est la personnalité du moment. En effet, à 37 ans, elle vient d’être la première femme élue meilleure sommelière de France. Cette angevine est depuis 2009 installée à New York, et ne cesse de bousculer les habitudes. Fervente admiratrice du chenin, « un cépage magique, le plus beau du monde, longtemps malmené », elle évolue désormais au restaurant Racines, à New-York, où elle met en avant les vins de Loire.

Ophélie Neiman

Ophélie Neiman, une des femmes qui fait le vin

Une personnalité simple, pas issue du monde professionnel mais simple amoureuse, forcément ça nous parle chez Aveine ! En effet, Ophélie Neiman n’est ni œnologue, ni sommelière, ni vigneronne. Elle est journaliste de la section vin du Monde. Une section où elle tâche de faire découvrir le monde viticole de façon légère et simple, sans prendre notre nectar favori au sérieux.

Aude Deltin

Aude Deltin, une des femmes qui fait le vin

Diplômée de Sciences Po et du Celsa, Aude Deltin a rejoint le domaine familial, le Château de Malijay, qu’elle gère depuis 2013. Alliant savoir-faire et modernité, elle propose une gamme de vins où le plaisir est le maître mot.

Alexandra Petit-Mentzelopoulos

Alexandra Petit-Mentzelopoulos, une des femmes qui fait le vin

C’est la figure féminine qui monte. Directrice de la communication du Château Margaux, et fille de Corinne Mentzelopoulos, propriétaire actuelle, celle-ci vient d’ouvrir un restaurant-bar à vin à Londres. Elle y propose une carte à son image : jeune, dynamique et internationale. En dehors des champagnes français, on pourra retrouver en blanc des vins de côte catalane, ainsi que du tokaj hongrois. Côté rouge, les vins italiens et argentins côtoient des Côte du Rhône ainsi que des Margaux, bien sûr. Son restaurant se veut l’étendard d’une certaine France à Londres. Une France où l’on aime se faire plaisir et se faire surprendre.

 

Et si vous souhaitez approfondir le sujet, sachez que se tient à la Cité du Vin à Bordeaux un événement intitulé « Elles font bouger le vin », qui met un coup de projecteur sur des succès de femmes dans le monde du vin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.