Conquête Spatiale : quand le vin s’invite dans l’espace !

Si au 15e siècle, on parlait de nouveau monde pour désigner l’Amérique, les nouveaux mondes d’aujourd’hui sont au-delà de notre planète. Il y a quelques mois on vous avait parlé de viticulture sur Mars, parlons aujourd’hui du vin dans l’Espace !

Le vin rouge pour aider les astronautes

Si vous ne le saviez pas, voyager dans l’espace est dangereux pour votre santé. En effet, un séjour prolongé en apesanteur peut entraîner une perte de densité osseuse et une résistance à l’insuline (molécule fabriquée naturellement dans l’organisme et qui régule le taux de glycémie). Il s’avère que le vin rouge pourrait être un excellent allié pour les astronautes ! Celui-ci contient du resvératrol, qui aurait la capacité d’empêcher l’apparition des deux symptômes susnommés, comme le montre une étude du professeur Imam Momken. Cependant, si l’expérience a déjà été testée sur des rats avec succès, il reste à en faire la preuve sur l’être humain. En tout cas, c’est un sujet sur lequel la NASA pourra bientôt se pencher : faut-il envoyer du vin dans l’espace avec les astronautes ?

Le vin est déjà allé dans l’espace !

© Christian Morin

Ça ne serait pas la première fois que du vin quitterait la terre. En effet, en 1985, le spationaute français Patrick Baudry prend place à bord de DISCOVERY. Avec lui, un Château Lynch-Bages 1975 de Pauillac qui deviendra la première bouteille de vin à aller dans l’espace. La spationaute Claudie Haigneré s’était, elle aussi, prêtée à cet exercice. Elle avait pu d’ailleurs remarquer que « au lieu d’être maintenu au fond de la bouteille, comme il le ferait sur Terre, le liquide adopte alors une forme sphérique. Le breuvage forme un film vermeil qui vient s’accrocher à la paroi. Une petite tape sur cette dernière, et les petites bulles de vin se réveillent. Elles se détachent, prennent leur envol, s’échappent de la bouteille pour dériver au gré des mouvements d’air ». Le vin rouge devient donc… pétillant !

Préparer le vin au voyage

© France 3 / Culturebox

Un voyage dans l’espace qui a inspiré le designer Octave de Gaulle (parent du Général). Celui-ci a imaginé une nouvelle forme de bouteille qui serait optimale pour les voyages en apesanteur. Le designer imagine une vie civile dans l’espace, et le vin en tant qu’objet majeur de la vie sociale doit s’adapter à cette vie spatiale. Pour répondre à la forme sphérique qu’adopte le vin, Octave de Gaulle imagine donc une « bouteille spatiale » où le nectar se déplace toujours en direction du bouchon. En forme d’anneau, il sera facilement utilisable et transportable. La bouteille est étiquetée Château Haut-Bailly (Pessac-Léognan). Un choix qui n’est pas un hasard. Le designer souhaitait « un vin de référence, un vin intemporel capable de voyager dans l’espace sans altération d’aspect ou de goût », qu’il a trouvé dans ce Château.

Prochaine étape : la dégustation dans l’Espace ! Ce qui est sûr, c’est qu’il manque un peu d’air là-haut. Peut-être l’aérateur connecté Aveine pourra les aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.