Dégustation de vin : préparation et animation

Comment préparer une dégustation de vin ? Comment l’animer ? Et puis d’abord, comment fait-on pour déguster un vin ? Voici l’article qui vous dit tout sur la dégustation de vin !

I Comment préparer une dégustation de vin

Service de verre pour une dégustation de vin

1.1 Combien de vins pour une dégustation ?

Le nombre de vins dépendra essentiellement du nombre de personnes présentes lors de la dégustation. Pour la dégustation d’un vin, on peut estimer qu’on servira environ 4 à 5 cl de vin par personne. On peut donc compter une bouteille pour 15 à 20 personnes. Le nombre de vins différents dépendra ensuite de votre dégustation, et du nombre de vins différents que vous souhaitez faire goûter à vos convives.

1.2 Quel matériel pour une dégustation de vin ?

Le premier outil est d’une importance majeure. Sans lui, la dégustation de vin pourra être difficile. Il est donc impératif de se munir d’un tire-bouchon pour pouvoir ouvrir la bouteille ! Bon, il est vrai que cet outil tend à être de moins en moins essentiel avec l’essor des bouchons à vis. Mais quand même !

Cela dit, un autre outil intéressant pourra être un aérateur de vin. En effet, vous n’aurez pas forcément le temps de laisser votre vin s’aérer au cours d’une dégustation. Or certains vins auront besoin d’air pour atteindre leur potentiel maximal. Un outil comme l’aérateur Aveine permettra donc de pouvoir servir votre vin dans des conditions idéales.

L’outil suivant est, lui, essentiel. Il n’est pas possible de s’en défaire. Il s’agit des verres à vin. Nous mettons volontiers « verres » au pluriel, car il pourra être important d’avoir différents types de verres selon les vins que vous allez boire. En effet, un vin s’épanouira différemment en fonction du verre. Il faut donc pouvoir s’adapter. Si vous voulez en savoir plus sur les verres à vin, rendez-vous ici.

Enfin, il sera de bon goût de pouvoir proposer un crachoir à vos convives, afin que ces derniers puissent ne pas subir les effets de l’alcool tout au long de la dégustation. De même, l’eau constituera un formidable allié durant une dégustation de vin. Elle permettra à chacun de vos convives de s’hydrater entre chaque vin pour maintenir au mieux leurs capacités gustatives.

1.3 Quels verres pour une dégustation de vin ?

Comme nous l’avons dit plus haut, le verre a un rôle majeur dans la dégustation de vin : il permet une diffusion des arômes. Lorsque vous choisirez vos verres pour la dégustation, il faudra prêter attention au rapport entre le diamètre du verre et le diamètre de l’ouverture. Il existe donc différents types de verres qu’on vous invite à découvrir ici.

1.4 Fiche pour une dégustation de vin

Dans le cadre de votre dégustation de vin, des fiches dédiées peuvent permettre de rendre l’expérience plus interactive. Il n’est pas toujours aisé de parler d’un vin, surtout si vos convives ne sont pas des experts du sujet. Des fiches de dégustation permettent de préparer ce moment-là, en proposant de donner ses observations visuelles, olfactives, et gustatives. Trois points majeurs lors de la dégustation d’un vin. N’hésitez pas à consulter celles que nous avons élaborées en les téléchargeant ici. Elles se déclinent sur 3 niveaux pour répondre au mieux aux aptitudes de chacun.

1.5 Quels mets pour une dégustation de vin ?

C’est une tâche compliquée de maintenir son attention à la fois sur la cuisine, et sur la dégustation des vins. Nous vous conseillons de prévoir des mets froids. Selon le type de vins dégustés, vous pourrez partir sur des terrines ou rillettes de poisson, ou des pâtés de viande (évitez le gibier, parfois trop fort en goût). De la viande froide, comme du rôti ou du gigot, pourra constituer une idée intéressante. Le poisson fumé ainsi que la charcuterie constituent de beaux alliés.

II Comment animer une dégustation de vin ?

Personne remplissant une fiche de dégustation de vin

2.1 Quelles thèmes choisir pour une dégustation de vin ?

S’il n’est pas obligatoire de définir un thème pour une dégustation de vin, il peut être intéressant d’en avoir un pour l’animer et lui donner une dynamique. Voici quelques thèmes que vous pouvez choisir pour vos dégustations :

Les verticales : Le principe est de déguster plusieurs millésimes d’un même vin. On parle ici de verticalité pour représenter la ligne du temps. Une dégustation sous cette forme permettra de comparer les millésimes entre eux, les différences aromatiques, ainsi que de voir l’évolution du travail de vigneron.

Les horizontales : Pour une dégustation horizontale, il s’agira de déguster plusieurs vins d’une même appellation sur le même millésime. C’est ce qu’il se passe en général lorsque des salons ou des communes fêtent une appellation en particulier.

Les mono-cépages : Ici, on dégustera des vins issus du même cépage. Il est intéressant à cette occasion d’essayer des vins de terroirs vraiment différents, pour voir comment un même cépage peut s’exprimer de plusieurs façons.

Les maisons : Quelques domaines ont une gamme très large de vins. Cela peut être intéressant de les comparer entre eux.

Par origine géographique : Le thème le plus évident. Il s’agira de choisir une série de vins par région, sous-région, ou appellation comme thème. Classique, et toujours efficace !

Voici donc quelques idées de thèmes que vous pouvez choisir pour animer une dégustation de vin. Mais on peut faire à peu près ce qu’on veut, tout dépend de vos envies et de votre imagination !

2.2 Comment faire participer ses convives à la dégustation ?

Pour une dégustation réussie, vos convives doivent être partie prenante de celle-ci ! C’est pourquoi il est important de les faire participer. Comment ? Leur demander leurs impressions est bien sur la première étape ! Dans cette optique, les fiches de dégustations que nous avons évoquées en amont constituent une porte d’entrée intéressante. Elles permettront aux novices de mettre des mots sur leurs impressions et de s’exprimer sans être expert du sujet.

III Comment déguster un vin ?

Femme faisant l'examen olfactif d'un vin rouge

3.1 L’examen visuel

La première étape est l’examen visuel du vin. Vous pouvez incliner légèrement le verre afin de regarder sa limpidité. Les particules vous donneront une indication sur le degré de filtration que le vigneron a choisi. On parlera d’un vin limpide ou trouble.

Observez ensuite le vin en bordure du verre. S’il est brillant, cela dénotera de notes acides qui donneront une belle vivacité en bouche au vin. On pourra dire qu’il est cristallin, brillant, éclatant, mat, terne ou éteint.

Vient ensuite la partie sur la robe ! Il s’agit d’analyser la couleur du vin. Commencez par observer son intensité : pâle, moyenne, ou intense. Il est intéressant de noter que la robe évolue avec le temps. Pour un vin rouge, elle pourra être, par exemple, violette, rubis, grenat ou brune. On dira qu’elle est plutôt citron, or, ambrée, ou brune pour un vin blanc. Pour le rosé, s’il tire vers le violet, on notera sa jeunesse, alors qu’il tirera plus sur l’orange avec un peu d’âge.

Enfin, inclinez puis redressez le verre afin d’évaluer la façon dont le vin coule le long du verre. Si le vin s’écoule en formant des gouttes (appelées « larmes »), c’est que son degré d’alcool est élevé, ou qu’il a une importante teneur en sucre. C’est en général une caractéristique des vins assez ronds en bouche. Dans le cas contraire, on aura sans doute un vin plutôt vif.

3.2 L’examen olfactif : le premier nez

Il est temps de passer à la première étape de l’examen olfactif. Il s’agit simplement d’évaluer la première impression. Si vous reconnaissez certains arômes, on pourra dire que le vin est ouvert. Sinon, on parlera d’un vin fermé.

3.3 L’examen olfactif : le second nez

Il est temps de passer à une analyse plus précise des arômes. On peut séparer les arômes en plusieurs catégories : Fruité, floral, végétal, épicé, boisé, autres arômes. Il s’agit du second nez.

Différents arômes que vous pouvez sentir lors d'une dégustation de vin

3.4 L’examen gustatif

Chaque partie de votre bouche va détecter un goût. La partie inférieure de votre langue détectera le sucré, tandis que le milieu de votre langue est dédié à l’acidité et au salé. Enfin, l’arrière de votre langue réceptionne l’amertume.  Ce sont les gencives qui décèlent les tanins. La sensibilité de ces zones buccales varie en fonction des personnes. On vous conseille de bien faire tourner le vin en bouche pour que le vin accède à toutes ces zones.

les zones qui captent l'amer, le salé, l'acide et le sucré sur une langue

Dans un premier temps, essayez d’analyser votre première impression. La trouvez-vous décevante, ou intense ? Est-ce que le vin est plutôt acide ou moelleux ? Pour répondre à cette question écoutez votre bouche : l’acidité la fait saliver. Vous pouvez ensuite identifier l’importance des tanins du vin. Si vous voulez en savoir plus sur les tanins, vous pouvez consulter cet article qui vous dira tout sur le sujet : Tanins : définition, origines, et vocabulaire.

Voilà, la dégustation de vin est terminée. Il est maintenant temps de donner votre avis, et de dire si vous l’appréciez ou non. Parce qu’après tout, c’est ça le plus important.

Ne vous découragez pas si vous ne sentez pas tous les éléments. Le vin, plus vous en buvez, plus vous vous améliorerez. Alors on ne peut que vous conseiller de pratiquer. Bonne dégustation !

PS : Pour améliorer votre expérience de dégustation, découvrez Aveine sur www.aveine.paris

Commentaires

  1. Pingback: Oscars : que boire devant les films primés ? - Aveine - Blog

  2. Pingback: Saint-Valentin : le top des cadeaux pour winelover - Aveine - Blog

  3. Pingback: Crunch : que boire devant Angleterre - France ? - Aveine - Blog

  4. Pingback: Vin blanc pas cher : la sélection de VinoBlancoParis - Aveine - Blog

  5. Pingback: Ski : que boire sur les pistes ? - Aveine - Blog

  6. Pingback: Top des résolutions vins - Aveine - Blog

  7. Pingback: Liste de Noël : quels vins sous votre sapin ? - Aveine - Blog

  8. Pingback: Films de Noël : Que boire devant vos préférés ? - Aveine - Blog

  9. Pingback: Vin de glace : histoire, production, et goût - Aveine - Blog

  10. Pingback: Une conversation chez Wine Touch - Aveine - Blog

  11. Pingback: Conquête Spatiale : quand le vin s'invite dans l'espace ! - Aveine - Blog

  12. Pingback: Vinho Verde : découvrez le « vin vert » portugais - Aveine - Blog

  13. Pingback: Découvrez les fiches de dégustation Aveine - Aveine - Blog

  14. Pingback: Nuit Blanche : Que boire pendant vos déambulations ? - Aveine - Blog

  15. Pingback: Quel verre pour mon vin ? - Aveine - Blog

  16. Pingback: Comment bien préparer le WSET ? Questions et réponses ! - Aveine - Blog

  17. Pingback: Top des vins surprenants - Aveine - Blog

  18. Pingback: Que boire sur les quais quand il fait beau ? - Aveine - Blog

  19. Pingback: Journée de l'Europe : Un tour des vins des pays producteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.