Faut-il aérer le champagne ?

Aérer un champagne avant de le servir n’est pas une pratique très répandue. Cependant, il ne faut pas oublier que le champagne est avant tout un vin ! En effet, l’aération peut être bénéfique, tout comme elle l’est avec un vin rouge ou un vin blanc.

Pourquoi aérer le champagne ?

Souvent, le champagne présente une bulle assez agressive à l’ouverture. En effet, lorsque l’on débouche la bouteille, on observe un fort dégagement de gaz carbonique. Cette bulle assez agressive peut parfois être gênante à la dégustation, et produire une légère agression au nez. Le fait de carafer votre champagne permettra d’obtenir une bulle qui sera beaucoup plus fine et délicate à la première gorgée.

Aérer un champagne présente-il est un risque ?

Le risque majeur que présente l’aération du champagne est celui de provoquer un dégagement trop rapide des bulles, qui peut entrainer leur disparition. Pour éviter cela, il faut se munir d’une technique d’aération adéquate. Une carafe adaptée avec une forme qui n’est pas trop évasée est essentielle. De plus, la carafe doit être à la même température que la bouteille pour éviter un choc thermique. Pour préserver le champagne d’un dégazage trop important, il faut verser très délicatement dans la carafe. En effet, si cela est trop rapide, le champagne pourrait perdre de sa complexité. Il faut le faire glisser très lentement sur les parois de votre carafe.

Pour constater par vous-mêmes l’effet de l’aération sur un champagne, nous vous conseillons de proposer à vos invités deux bouteilles de champagne différentes lors de votre prochain repas. Une sera servie en carafe et l’autre en bouteille. Le résultat se fera ressentir dès la première gorgée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.