Une conversation chez Wine Touch

Ce mois-ci, le thème « Les Nouveaux Mondes » continue de nous guider. On a décidé de s’intéresser à une cave un peu particulière : Wine Touch. On est donc allé voir directement Philippe de Laulanié, fondateur de cette cave, pour qu’il nous en explique lui-même le concept.

Est-ce que vous pouvez nous présenter la cave, et le concept ?

On a ouvert la cave il y a 6 ans maintenant. Chez Wine Touch, le principe est de goûter avant d’acheter. Le consommateur qui désire acheter du vin pour son déjeuner, son diner ou son apéritif peut goûter parmi 80 bouteilles avant d’acheter. On ne vend d’ailleurs que des vins français. Nous sélectionnons les producteurs soit pour des raisons de goûts personnels, soit au gré des rencontres, pour des histoires que l’on a envie de raconter.

Nous utilisons une machine qui permet de protéger le vin de l’oxydation grâce à l’injection d’azote, ce qui nous donne la possibilité de proposer nos bouteilles à la dégustation au verre avant l’achat. En plus de ça, on met à disposition une carte électronique avec un crédit. Cette carte permet aux personnes entrant chez Wine Touch de se promener et de goûter plusieurs vins à leur guise. A la fin de la dégustation, les gens payent ce qu’ils ont bu grâce à la carte.

Pourquoi cette idée de cave de dégustation ?

Nous avions 2 idées directrices au moment de lancer cette cave. La première était très personnelle : je voulais pouvoir goûter un vin avant de l’acheter, chose que je ne pouvais pas forcément faire chez la plupart des cavistes. Donc je voulais vraiment proposer cette possibilité d’essayer avant d’acheter. C’est important de s’assurer que le vin nous plait : chacun ses goûts et ils ne sont pas forcément les mêmes que ceux du caviste. L’autre idée était de proposer un maximum de vins de France, et pas forcément les plus connus. L’idée était vraiment de pouvoir présenter des vins et des vignerons qui me plaisent, et que j’avais pu rencontrer au cours de ma vie.

© Villa Schweppes

L’histoire de l’espace ?

Au lancement de Wine Touch, on cherchait un endroit qui rappellerait l’environnement du vigneron, ce qu’on a trouvé ici. Le bois rappelle en effet les tonneaux. Il y a aussi la pierre, et enfin la cave en sous-sol qui évoque directement celle du vigneron. En plus de cela, c’est un lieu qui date du 14e siècle, donc qui a un cachet certain. On voulait également un lieu qui respire la tranquillité, pour que les gens se sentent à l’aise au moment de déguster le vin. On pense avoir trouvé tout cela.

Vos coups de cœur perso ?

On me pose souvent la question ! La réponse que je fais en général, c’est que je n’ai pas de vins favoris. Chaque région de France a ses particularités. Chaque vin a son moment préféré, son âge préféré. En fonction de ce que l’on goute, il faut le mettre en perspective. Chaque vin peut être apprécié. Après j’ai quelques vins spéciaux dont je suis fier. Par exemple :

  • Côte-Rotie, Domaine Chambéron, premier caviste de Paris à l’avoir. Il a fait la une de la Revue du Vin de France en 2012 (meilleur Côte-Rotied’assemblage). Très difficile à avoir maintenant.
  • Fronton, côte du Frontonay, Domaine Saint Louis, « Esprit de Saint Louis » : Assemblage de Negrette (80%) et de Cabernet Franc, et un passage en barrique. Très bon rapport qualité prix (< 20 euros).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.