Que boire pendant la Fête des Lumières ?

C’est ce week-end ! Lyon accueille la Fête des Lumières pour 4 belles soirées. Depuis 1999, la ville des Gones met en lumière et en scène des sites patrimoniaux emblématiques. Ce sont plusieurs milliers de personnes qui déambulent alors dans la ville. Plusieurs milliers de personnes que la marche nocturne assoiffe ! A la manière de notre parcours pour la Nuit Blanche, voici nos propositions vins pour la Fête des Lumières.

Un Communard Place Bellecour

© C. Girardon / 20 Minutes

Vous connaissez la statue équestre de Louis XIV par Lemot sur la place Bellecour ? Eh bien sachez que celle-ci fait suite à une première statue équestre du roi, mais par Desjardins. Cette dernière avait été détruite pendant la révolution, afin d’en récupérer le bronze pour faire des canons. Voilà pourquoi, on s’est dit qu’un Communard serait parfaitement adapté à cette place ! Un peu de beaujolais, de la crème de cassis, et vive la révolution !

Un Beaujolais Place des Terreaux

© Damien Fontaine

Coincé entre l’hôtel de ville et le musée des beaux-arts, la Place des Terreaux est un must-see de la ville. Surtout lors de la fête des lumières. En effet, la place bénéficie généralement d’une fresque sur plusieurs bâtiments qu’il ne faut absolument pas manquer. Pour accompagner votre voyage visuel, on partira sur un Meursault de la Maison Labouré-Roi. Un vin généreux et bien équilibré qui se mariera parfaitement avec le moment de poésie que vous vivrez.

Un Côteaux du Rhône Place des Jacobins

On vous l’avait déjà conseillé dans notre article sur la vallée du Rhône, on fait une piqûre de rappel. Pour votre passage Place des Jacobins, on adore la Cuvée Luc du Domaine Rouchier, un vin rouge bio intense aux tanins fins.

Un Côteaux du lyonnais Gare Saint Paul

©

Puisque la Gare Saint Paul est aujourd’hui dédiée à la région lyonnaise, c’est un vin de la région que l’on vous propose : un Côteaux du Lyonnais ! On choisira un vin rouge comme Le Bouc à Poil(s), un gamay noir qu’on appréciera frais !

Un vin chaud Cathédrale Saint-Jean

C’est un incontournable de la Fête des Lumières, on a décidé de garder le meilleur pour la fin : le vin chaud ! En effet, la Fête des Lumières ne serait pas ce qu’elle est sans ces petites buvettes un peu partout en ville nous permettant de réchauffer nos mains de la fraicheur de décembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.