Roland-Garros : quel vin boire devant les matchs ?

Roland-Garros nous offre chaque année 2 semaines de plaisir intense, grâce aux (belles) surprises des premiers tours, ou aux affrontements titanesques de la 2e semaine du tournoi. Et on ne saurait parler de plaisir sans parler de vin ! Voici notre sélection pour accompagner vos après-midi devant Roland-Garros.

Tendresse comme une amortie de Roger Federer

Roger Federer à Roland-Garros

Un petit vin de Loire pour commencer en douceur.  Le Château du Bois-Huaut propose ici un rosé Tendresse presque violet. On retrouve d’ailleurs des arômes de fruits rouges au nez. La bouche est ample avec des notes de délicats parfums de fruits. On vous le dit, tendre comme un amorti de monsieur Federer.

Petit Taureau comme un Rafael Nadal enragé

Rafael Nadal à Roland-Garros

Un rouge facile à déguster et séduisant que l’on doit à Jean Philippe Padié. Assemblage de Grenache Noir, de Carignan et de Syrah, ce vin du Roussillon est un rouge gourmand et parfaitement équilibré.

De L’autre Côté comme quand Kristina Mladenovic marque un point après avoir touché le filet

Mladenovic à Roland-Garros

Qu’est-ce que c’est bon quand la balle passe de l’autre côté, du bon côté, après avoir touché le filet. Un peu comme ce blanc d’Alsace de Christophe Lindenlaub. Gourmand et floral, De L’Autre Côté est une vraie petite bombe.

Haut Les Coeurs quand Benoit Paire commence à lâcher le match

Benoit Paire à Roland-Garros

Il est agaçant, mais on aimerait tout de même bien voir Benoit Paire se défaire de son défaitisme dès que le match se tend. Surtout à Roland-Garros, devant son public. Haut les cœurs Benoit ! C’est la cuvée qu’on te propose pour te détendre. Un pur carignan, frais et fruité, et qui en plus se garde. On est curieux de voir son évolution. Un peu comme celle de Benoit.

Tombé Du Ciel comme Gaël Monfils dans les airs

Gael Monfils à Roland-Garros

Ah ! Quand Gaël s’envole dans les airs pour une volée ou un passing acrobatique… toujours des frissons. Comme avec ce Tombé du Ciel. Cet assemblage carignan – syrah se révèle gourmand et profond. Une bouteille surprenante. Un peu comme notre Gael national à Roland-Garros, toujours à soulever des montagnes quand on ne l’attend plus.

Mauvais Temps comme chaque année à Roland-Garros.

Roland-Garros sous la pluie

On ne pouvait pas clôturer cette sélection sans un petit clin d’œil à la météo capricieuse et légendaire qui rythme Roland-Garros. Ce petit rouge de Nicolas Carmarans est soyeux et frais. Un vin qui fait plaisir !

Et si vous aimez nos accords décalés, n’hésitez pas à consulter notre article les vins à boire quand il fait beau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.