Que se passe-t-il dans les vignes en janvier ?

La vigne, ce n’est pas seulement les vendanges. Les vignerons doivent entretenir leurs vignes tout au long de l’année. Et même l’hiver, même en janvier il s’y passe des choses ! L’hiver est dédié à la taille. Une pratique que l’on fixe symboliquement à la Saint Vincent, le patron des viticulteurs, le 22 janvier.

La taille

Vignes en hiver

En hiver, la vigne entre en « repos hivernal ». Elle économise son énergie en faisant concentrer la sève dans ses parties vitales pour affronter le froid. Le bois devient ainsi moins dur, ce qui va permettre aux vignerons de la tailler.

Concrètement, il s’agit pour le viticulteur de sélectionner les bourgeons qui lui donneront le meilleur raisin possible. Des vignes mal taillées donneront des raisons de petites tailles, et surtout acides. Ils ne seront donc pas exploitables si l’on veut produire un vin de qualité.

Dès lors, il s’agit de tailler le bois inutile afin d’avoir la croissance voulue pour le cep. Il est à noter qu’il existe plusieurs techniques de taille. Les deux majeures étant la taille en Guyot et la taille en Gobelet.

La technique « en guyot »

Taille en Guyot simple
© Les vignerons de Garo

La taille en Guyot s’effectue sur des vignes palissées, et se veut facile à pratiquer. Elle est idéale sur des cépages comme le chardonnay ou le pinot blanc par exemple. Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que c’est une technique particulièrement utilisée en Bourgogne. Cela dit, cette technique a tendance à fatiguer le cep. En effet, la plante utilisera après une grande quantité d’énergie pour faire éclore tous les bourgeons de la baguette. On se retrouvera donc avec un manque d’homogénéité, tous les bourgeons n’ayant pas accès aux mêmes ensoleillements. Pour y remédier, il faut attacher la baguette sur un fil de fer. Cela s’appelle le palissage.

La technique « en gobelet »

Taille en gobelet
© Les vignerons de Garo

Avec la technique en gobelet, il s’agira de sculpter le cep. C’est une taille assez courte qui va permettre aux vignes de bien résister au vent et à la sécheresse. Des cépages comme le grenache, la syrah ou le gamay sont souvent taillés ainsi. Généralement, elle est utilisée dans des régions plutôt chaudes comme le sud de la France. Les raisins se développent assez près du sol ce qui entraîne une maturité précoce.

Le viticulteur choisit donc la taille de ses vignes en fonction du sol, mais surtout des conditions climatiques et donc du cépage. Voilà ce qui se passe en janvier dans les vignes !

Commentaires

  1. Pingback: Vin blanc pas cher : la sélection de VinoBlancoParis - Aveine - Blog

  2. Pingback: Que se passe-t-il dans les vignes en Avril ? - Aveine - Blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.